Création de l’Association des brasseries indépendantes de Genève (ABIG)

Ce mercredi soir se déroulait la séance durant laquelle a été créée l’Association des brasseries indépendantes de Genève (ABIG).

L’idée de regrouper les brasseurs locaux a été lancée par la Brasserie du Virage, l’Apaisée (notre hôte, pour cette première assemblée), les Murailles, Père Jakob et la Pièce.

Les Bières du Niton, la Bière du Lac et la Brasserie Glouglou ont rejoint l’ABIG dès cette première séance. D’autres devraient rejoindre l’association prochainement.

Le milieu de la bière locale et artisanale est en pleine ébullition depuis quelques années, pour le plus grand plaisir des amateurs de produits de qualité. Des brasseurs professionnels genevois ont senti qu’il était temps de créer une structure leur permettant de défendre leurs intérêts et de mieux coordonner leurs efforts.

Les buts de l’association sont de défendre les intérêts des brasseurs, de « promouvoir leurs produits en Suisse et à l’étranger », d’ « encourager la production, la distribution et la consommation locales [ainsi que de] soutenir la création et le développement de matières premières brassicoles issues de l’agriculture locale ».

L’ABIG souhaite représenter les brasseurs professionnels (à partir de 150 hl par an environ, ou activité principale) indépendants, c’est-à-dire ne faisant pas partie de grands groupes (plus de 5000 hl par an environ). Il doit s’agir de véritables producteurs et non pas de « bières d’étiquette ».

Le premier objectif de l’association est d’obtenir le droit pour les brasseurs de servir leurs bières dans leurs brasseries, à l’image des vignerons.

Il est aussi question de mieux répondre collectivement à la demande des personnes qui organisent des événements (qui se multiplient actuellement) et, pourquoi pas, d’en organiser.

Les questions de distribution des bières des membres et la représentations face aux diverses institutions et autorités ont également été évoquées.

Bien entendu, la réunion a été suivie par des dégustations de bières, avec notamment la grosse surprise constituée par une bière à la longeole de la Brasserie l’Apaisée !

Souhaitons longue vie à l’ABIG et surtout du succès pour des objectifs qui seront profitables pour les consommateurs et les Genevois de façon plus générale !

Les citations proviennent des statuts de l’ABIG.

PS : Geneva.beer était le seul média présent. 🙂

4 commentaires » Ecrire un commentaire

  1. Bonjour suite a un appel téléphonique, j’aurais bien voulu prendre contacte avec vous afin de trouver un brasseur pour une demande de stage. malheureusement je ne trouve pas d’onglet  »contact »
    sur ce site.
    Je vous laisse donc mon Email en espérant que vous vouliez bien me recontacter.

  2. Bonjour,
    Je suis avec attention le développement des brasseries en Suisse romande.
    Mais il faut m’expliquer la raison d’une nouvelle association sur Genève.
    Il existe déjà l’ABAG. Et voici l’ABIG…
    Le canton de Genève est-il si grand pour accueillir deux Associations qui ont des buts similaires ?
    Le but est-il de diviser pour mieux régner?
    Merci de me contacter pour que je comprenne mieux vos motivations.
    Sylvain Fazan
    Auteur de deux guides sur les brasseries de Suisse romande

    • Bonjour,
      Je me permets de masquer votre numéro de téléphone et de vous inviter à contacter directement les personnes concernées.
      Meilleures salutations,
      Sébastien